Après avoir participé à de nombreux projets d'enregistrements et de productions, Richard Sandoz  crée  IRIZEA.

 

Il compose et produit un album sans compromis. Ses influences prenant racine principalement dans le métal,  la pop et le rhythm’n’blues, elles devaient trouver le moyen de cohabiter.

Le lead vocal Irlandais, chaud et cristallin de Laura Sandoz dulcifie et réchauffe les compositions métal et sublime les balades.


 

Igor Banic musicien de scène et de studio  aux influences multiples (rock, métal, mais aussi jazz et fusion) rejoint la section rythmique. PX (fondateur & compositeur de P.M.T.) et Yannick Rey (fondateur & co-compositeur de Trophallaxy) assurent les guitares du groupe dans un esprit résolument métal.

L’album a été mixé par Patrick Aeby (Krokus, Katmandü…) et Richard Sandoz. Le mastering a été effectué au Sterling Sound Studio de New-York par George Marino.


 

Divers invités de renom ont pris part au projet :
Mandy Meyer - Guitare (Gotthard, Krokus, Unisonic, Asia, Katmandü, House Of Lords…)
Paul Urstein - Violon (Orchestre de chambre de Lausanne, Directeur du conservatoire de Lausanne)
Philippe Schilknecht - Violoncelle (Orchestre de chambre de Lausanne)
Pierre Gilardoni - Guitare (Hare, professeur guitare à l’EJMA)
Dominique Favez - Guitare (Krokus)


Ce premier album – qui touche et décoiffe – prend donc indéniablement ses racines dans le métal qui,
sous la chaleur, se liquéfie pour faire croire qu’il pourrait s’adoucir. Mais ne vous y trompez pas…


 


 

« Great hard rock with soul piercing vocals and killer melodies. You can’t go wrong with IRIZEA ! » Keri Kelli (Alice Cooper band)​